Du coeur

Publié le par Chabaud

 coeur2

En septembre 1985, Coluche, en direct sur Europe 1, se révolte contre les gaspillages d’une société de consommation et dénonce la destruction des surplus agricoles en France et en Europe. « Quand il y a des excédents de nourriture et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire une grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim. »

coeur1

L’idée est lancée… Le premier restaurant du cœur ouvrira ses portes en France le 12 décembre 1985.

1985 : au Parlement européen, le député belge José Happart prend la parole et dénonce une situation économique dont sont victimes des millions de personnes. « N’est-il pas inadmissible que le coût des soins de santé et des charges dues à la pauvreté sera plus important que celui d’une aide alimentaire fournie à la société concernée ? » Il demande donc que ces surplus chèrement stockés et détruits soient mis à la disposition de ceux qui en ont besoin.

À noter que deux ans auparavant, en septembre 1983, dans une chronique radiophonique, Daniel Balavoine (premier parrain des restos) avait émis l'idée d'une « banque alimentaire » avant de se faire attaquer par les politiques estimant qu'un chanteur ne devait pas se mêler de tels sujets.

 

coeur3.jpg

Publié dans singulart

Commenter cet article