B comme Denis Bonnes

Publié le par Chabaud

  Sans-titre12.jpg

« Il y a eu la grande peur de l’an 1000. Lors du passage en l’an 2000, c’est le bug qui a symbolisé cette grande peur : il devait bloquer tous les systèmes informatiques existants et plonger, de ce fait, notre monde dans un chaos extrême. Or, nous nous apercevons aujourd’hui que le bug n’était réellement qu’un plaisantin, un personnage facétieux qui a été le premier étonné de cette grande peur qu’il a déclenchée ou plutôt, de celle que d’autres ont entretenue à travers sa personne pour des raisons bassement mercantiles.
    C’est donc pour le réhabiliter que j’ai entrepris de le personnifier, lui et sa famille très cosmopolite, lui, le dernier défenseur des valeurs traditionnelles festives, le combattant de la pensée unique, le dernier rempart contre la mondialisation sauvage, enfin, lui, le José Bové de la nouvelle communication… Mes bugs ont donc été construits en douelles de barriques, tonneaux ou demi-muids,tous contenant du vin, breuvage des dieux et symbole par excellence de la fête, du bien-vivre, de la convivialité et d’une vie simple mais gouteuse dont les OGM sont exclus. »

    Denis Bonnes
07.jpg

Publié dans singulart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article